Archive pour la catégorie 'Concert'

Omer Avital…

Omer Avital (né le 13 mai 1971 à Givatayim en Israël) est un contrebassiste et compositeur de jazz israélo-américain. Il est né dans la ville de Givatayim en Israël, de parents marocains et yéménites. À l’âge de 11 ans, il commence à étudier la guitare classique au Conservatoire de Givatayim. C’est lors de son entrée au lycée israélien dédié à l’étude des Arts, Thelma Yellin, qu’il échange la guitare pour la contrebasse et s’initie à l’étude et l’arrangement du jazz. À l’âge de 17 ans, Avital commence à jouer professionnellement dans différents groupes de jazz, pop et folk ; ainsi que dans des émissions pour la télévisions, radios et festivals de jazz. Après avoir passé un an dans l’orchestre de l’armée israélienne, il déménage pour New York en 1992 où il commence à enregistrer des disques en jouant dans des clubs de jazz et festivals dans le Omermonde entier

OmerOmerOmermuzz

Lien vidéo

Son style unique, développé à l’école de la guitare classique, a coloré sa musique d’accents flamencos et blues. Son nouvel album enregistré à Paris sonne comme un manifeste. Avec un son puissant, des rythmes joyeux et des mélodies orientales qui se nourrissent de gospel et de soul, il invente un jazz d’aujourd’hui en perpétuel mouvement et s’affirme comme l’un des musiciens clefs de sa génération.

Dernier disque sorti Abutbul Music…What a wonderful concert in joyce alone together, ily
Shalom

 

 

Publié dans:Concert |on 28 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Renaud Garcia Fons…

Renaud Garcia-Fons est un contrebassiste et compositeur français né en région parisienne, le 24 décembre 1962, connu notamment pour son jeu innovant et l’utilisation d’une contrebasse à cinq cordes. Fils du peintre Pierre Garcia-Fons, sa famille est d’origine catalane. Garcia-Fons n’est pas seulement influencé par la musique jazz et classique, mais également par le flamenco et les musiques folkloriques et traditionnelles. Il commence à jouer du jazz dans l’ensemble du trompettiste Roger Guérin.

Le 8 février le Pannonica invite le contrebassiste en trio pour une balade dans un Paris qu’il rêve, universel.

La vie devant soi, le nouvel album de Renaud Garcia-Fons est mis en lumière par FIP.  Le musicien explore sans relâche les voix de sa contrebasse à cinq cordes avec laquelle il fait totalement corps. Avec elle, il tisse des liens entre toutes les musiques qui inspirent son ouvrage. Celles de la Méditerranée, le flamenco dont il est un expert et aussi les musiques indiennes, orientales, africaines. Cette fois, le martien de la contrebasse dévoile un visage que nous lui connaissons peu mais qui nourrit son imaginaire depuis quelques années. Il s’éloigne de ses racines catalanes pour visiter Paris, sa ville d’adoption.

Renaud Garcia Fons... dans Concert   dans Concert  Lien vidéo

Né au pied de la Butte Montmartre, Renaud Garcia-Fons a écouté Debussy, Satie, Ravel, le musette, la chanson après-guerre, Brassens … Il aime le charme mélodique de la cité de son enfance et se réjouit de la pluralité du Paris d’aujourd’hui, trépidant et excitant, qu’il aime tant retrouver. À FIP, qui le questionnait sur son ressenti, il confie : « C’est mon premier album de groupes depuis « La linea del sur » et j’avais une énorme envie de créer un répertoire, de produire un CD qui soit bien différent de tous les précédents. J’espère maintenant partager avec le plus grand nombre ces émotions joyeuses ou nostalgiques, tendres et vivifiantes, ces images, ces paysages, ces souvenirs, ces espoirs… »

Pour cette balade dans le temps qui mêle jazz, groove, musette et partitions plus classiques, il s’entoure de musiciens riches d’une grande culture musicale et rompus, aussi bien aux exigences de la musique de chambre qu’au lâcher-prise de l’improvisation, David Venitucci ( accordéon) et Stephan Caracci  (vibraphone et batterie), avec qui il a monté ce projet.

Merveilleuse, délicieuse , amoureuse soirée dans nos souvenirs

Publié dans:Concert |on 14 février, 2017 |Pas de commentaires »

Paolo Fresu, Omar Sosa, Trilok Gurtu

Lundi  31 ocobre 2016…

Paolo Fresu – Omar Sosa – Trilok Gurtu : trois des ténors les plus talentueux du jazz actuel s’unissent pour un trio haut en couleurs et en sons :

- Paolo Fresu, le célèbrissime trompettiste sarde à l’interprétation si personnelle et vibrante,
- Omar Sosa, le pianiste et compositeur cubain aux performances éclatantes tant en jazz qu’en musiques afro-cubaines
- Trilok Gurtu, le percussionniste indien dont la virtuosité a accompagné les plus grands, de Joe Zawinul à John Mac Laughlin.

La rencontre de ces trois «forts en jazz» est une des plus belles surprises de l’année. Leaders charismatiques, éprouvés à toutes les aventures sur des terrains musicaux ouverts au monde, compagnons de route des plus importants créateurs contemporains, les voilà réunis pour notre grand bonheur dans un projet sans contrainte où fusionnent librement leurs riches univers. Un véritable kaléidoscope sonore qui nous emporte dans une transe hypnotique d’un genre nouveau.

Fresu21  Fresu1   Lien vidéo

Omar SOSA

Musicien migrateur omni-présent sur les scènes du monde entier depuis une quinzaine d’année, il multiplie les expériences aux frontières des musiques Caribéennes, d’Afrique et d’Amérique du sud. Il invente un son urbain d’une rare fraîcheur.

Paolo FRESU

La sonorité pleine, claire, tranquille et joyeuse de Paolo Fresu fait de ce grand trompettiste Sarde une voix immédiatement identifiable. Il est sans contexte le trompettiste le plus en vue de la scène Européenne, qui ne manque pourtant pas de talents.

Trilok GURTU

Virtuose indien de la percussion, il a été qualifié par un journaliste de la BBC de « serial collaborator ». John Mc Laughlin, Jan Garbarek, Dave Holland, Neneh Cherry, Omara Portuendo, Pat Metheny, Annie Lennox, tous ont trouvés en lui un musicien d’exception, proposant de nouvelles voies. Il sait être un rythmicien implacable et extrêmement spectaculaire au swing magistral ou un coloriste imaginatif. Ces incantations quasi chamaniques trouvent des échos naturels dans ce projet bâti pour durer.

 

Et puis est monté sur scène un trio atypique. Composé du talentueux et décontracté trompettiste sarde Paolo Fresu, du facétieux pianiste cubain Omar Sosa et de l’inventif percussionniste indien Trilok Gurtu, on pouvait s’attendre à des surprises. Nous n’avons pas été déçus. Entre ces trois-là c’est plus que de la connivence. Ils sont un peu comme trois gamins heureux de se retrouver pour se jouer les uns des autres. Les rythmes cubains de Sosa flirtent avec les incantations quasi chamaniques de Gurtu tandis que les envolées spatiales de la trompette de Fresu nous portent haut. C’est du grand art qui réchauffe le cœur et l’âme. (La Voix Du Nord à propos du concert au Tourcoing Jazz festival)

Fantastique moment difficile à décrire..
TAF

 

Publié dans:Concert |on 1 novembre, 2016 |Pas de commentaires »
12345

Theyounglife |
thegoodcritic |
Flamenco y Co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Restructuration d'Espa...
| Festival Ado #5
| Histoiredelartedna