Archive pour la catégorie 'Cinéma'

Les princes du Texas…

Prince of Texas (Prince Avalanche) est une comédie dramatique américaine coproduite, écrite et réalisée par David Gordon Green sortie en 2013. Il s’agit d’un remake du film islandais Á annan veg. Alvin et le frère de sa petite amie, Lance, quittent la ville pour passer l’été à repeindre des lignes de signalisation sur les routes d’une région ravagée par les incendies.

princes     Lien vidéo

 

Publié dans:Cinéma |on 14 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Jours de pêche en Patagonie

A la recherche d’un nouveau départ, Marco décide de partir en Patagonie s’initier à la pêche au requin. Ce nouvel hobby ne semble pas être l’unique raison de son arrivée dans la petite ville de Puerto Deseado…Héros aux grands yeux tristes et au sourire envahissant (on dirait un héros burlesque du muet) qui s’en va en Patagonie s’essayer à la pêche au requin. Revoir sa fille, surtout, trop longtemps ignorée, dédaignée…

JdP     Lien vidéo

Moment sublime : devant cette étrangère qu’il ne sait ni mariée ni mère, notre burlesque triste, fan d’opéra, entonne, soudain « Che gelida manina »… Il lui chantait cet air de Puccini, jadis, quand elle était petite, quand le bonheur était encore possible, quand il n’était pas encore alcoolique. Passent alors dans les yeux de cette femme, durant quel­ques secondes, tout l’amour qu’elle éprouve pour l’homme qu’il a été et sa rancoeur pour celui qu’il est devenu…

Publié dans:Cinéma |on 8 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Le cochon de Gaza

Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé a se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable. Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandable…

le-cochon-de-gaza   Lien vidéo

Dans cette tragi-comédie, l’ensemble du petit peuple de Gaza, coincé entre sa misère absolue au quotidien, les contraintes des militaires Israéliens et le diktat des barbus aux commandes, est représenté par ce pauvre pêcheur dont l’unique souci est de survivre au jour le jour et qui, pour cela, est prêt a tout. Jafaar, dans une permanente dérision de lui-même, même dans les moments tragiques, évolue dans cette histoire a l’humour mordant…

Publié dans:Cinéma |on 7 janvier, 2014 |Pas de commentaires »
1...3435363738

Theyounglife |
thegoodcritic |
Flamenco y Co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Restructuration d'Espa...
| Festival Ado #5
| Histoiredelartedna