Une belle fin…

Uberto Pasolini, cinéaste inconnu en France, metteur en scène d’un obscur film inédit sur notre territoire Sri Lanka national hand ball team (2008), est surtout l’heureux producteur de Full Monty. Avec Une Belle Fin, il frappe d’un grand coup sur un sujet somme toute casse-gueule et inattendu, évoquant parfois Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte. Il nous immisce ainsi dans la vie apparemment grisâtre d’un fonctionnaire londonien travaillant dans un service chargé de retrouver les proches de disparus sans familles apparentes. Le récit prend le cours des événement à rebours en tirant l’histoire du côté du conte. Ici pas de pathos mais une profonde empathie pour l’humain. Eddie Marsan contribue énormément à la réussite de cette entreprise funeste, admirable dans un rôle à contre-emploi des vilains qu’il jouait à répétition, notamment dans Gangs of New York de Scorsese, Hancock de Peter Berg, La disparition d’Alice Creed de J. Blakeson, ou encore dans Be Happy de Mike Leigh, où il prêtait ses traits à un moniteur d’auto-école acariâtre et frustré, à la négativité aux antipodes du personnage qu’il interprète dans Une Belle Fin. Grâce à un jeu tout en sobriété et en intériorité, l’acteur démontre l’étendu d’un talent d’exception, entièrement au service d’un personnage a priori terne qu’il joue, paradoxalement, avec incarnation.

Bellefin1

Bellefin21 

Bellefin3 Lien vidéo

Le film lorgne vers La vie fabuleuse d’Amélie Poulain de Jean Pierre Jeunet en s’aventurant sur les terres de la poésie et d’une certaine fantaisie, affirmant la promesse d’un moment de pur bonheur, tout en nous émouvant dans ce portrait brossé d’une société de la fracture où l’oubli guette. On en ressort serein, une fois éloigné des ressorts du psychodrame sordide d’un certain cinéma social britannique dont Uberto Pasolini a su se défausser pour élaborer le plus bel hymne à la vie.

Moment formidable, i would like to see this movie beside you…

Publié dans : Cinéma |le 10 avril, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Theyounglife |
thegoodcritic |
Flamenco y Co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Restructuration d'Espa...
| Festival Ado #5
| Histoiredelartedna