Archive pour avril, 2014

Le Corneille…

Spécialités restaurant : Salade & Tartine
Thèmes restaurant : Sur le pouce, Le midi
Thèmes bar : Bar à cocktails
Idéalement situé rue Scribe, ce bar dont le nom évoque le célèbre dramaturge français du xVIIe siècle, est un incontournable de la vie nantaise.

Les habitués aiment à se retrouver dans ce QG du quartier Graslin : du café le matin à l’apéro qui réunit sa fidèle clientèle, en passant par le déjeuner entre collègues autour d’une de ses célèbres tartines, on pourrait passer sa journée au Corneille !

L’équipe vous accueille dans une ambiance décontractée et chaleureuse et vous propose de nombreuses soirées à thème, animées par un DJ. Quelque soit la saison, vous profiterez de son agréable terrasse en zone piétonne, chauffée l’hiver et orientée plein sud…

Corneille (1)

Corneille

Prochaine visite… très bientôt…

 

 

Publié dans:Un jour une oeuvre |on 19 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Nebraska…

Un vieil homme emmitouflé marche contre le vent sur le bord de la route. Woody Grant, septuagénaire alcoolo et un peu fêlé, a reçu un dépliant publicitaire lui promettant un million de dollars et il a décidé d’aller chercher son gain dans le Nebraska, à 1 500 kilomètres de chez lui. A pied s’il le faut. Sa femme a beau le traiter de vieux fou et ses fils lui ­expliquer qu’il s’agit d’une arnaque commerciale fréquente, il n’en démord pas : « Ils n’écriraient pas que j’ai gagné si ce n’était pas le cas. » Le cadet ­finit par accepter de l’accompagner en voiture. Début d’un voyage avec, en vrac, un dentier perdu, beaucoup de bières, un cimetière et des souvenirs révélateurs…

Bienvenue dans l’Amérique immobilisée par la crise, où les magasins ont fermé, et les habitants — des vieux et des chômeurs — passent le temps à regarder la télé ou les voitures qui passent. Le réalisateur de Sideways filme son Nebraska natal avec son habituel mélange d’ironie et de mélancolie. Ses cadrages sont aussi somptueux que le noir et blanc de son chef opérateur attitré, Phedon Papamichael : la beauté des images évoque les toiles d’Edward Hopper et les romans graphiques américains. Dommage que le scénario (dont, pour la première fois, il n’est pas l’auteur) soit un rien trop écrit. Mais, quand un vol dans une grange tourne à la mini-odyssée burlesque, les frères Coen ne sont pas loin.

NEBRASKA

Nebraska(1)    Lien vidéo
Comme dans The Descendants, le réalisateur scrute les rapports parents-enfants. Cette fois, un fils (Will Forte, subtil et tendre) découvre tardivement les qualités, bien cachées, il faut dire, de son père (Bruce Dern, titubant et lunaire, Prix d’interprétation à Cannes). Pourquoi croit-il que son père est un loser ? Parce que sa mère, une sacrée mégère (June Squibb, géniale), le répète depuis des années ? Ou simplement parce qu’un crédule passe ­forcément pour un pauvre type dans le monde d’aujourd’hui ? Nebraska ­emprunte les routes balisées du « feel good movie », mais pour creuser un beau sillon : l’éloge de la candeur.
Publié dans:Cinéma |on 19 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Ólafur Arnalds…

Ólafur Arnalds est un musicien et producteur islandais, né le 3 novembre 1986 à Mosfellsbær. Multi-instrumentiste, il a acquis en quelques années une renommée aussi importante que Björk ou encore Sigur Rós dans son pays.Il joue de la guitare et de la batterie et a également collaboré en tant que batteur aux groupes heavy metal Fighting Shit et Celestine et a contribué au banjo, à la guitare et au piano au projet My Summer as a Salvation Soldier.

Olafur_Arnalds   Lien vidéo

En avril 2009, il compose un titre par jour durant une semaine, chaque titre étant immédiatement disponible pendant 24 heures sur le site foundsongs.erasedtapes.com.Il a composé la bande originale de la série anglaise Broadchurch, créée en 2013. Sur cette création, il dit que son univers musical et celui de Broadchurch sont connectés, partageant « un même sens fort de la mélancolie, mais toujours doublé d’une notion d’espoir et de bonté de l’humanité. Une certitude qu’à la fin, malgré tout, tout ira mieux »

Publié dans:Musique |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »
123

Theyounglife |
thegoodcritic |
Flamenco y Co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Restructuration d'Espa...
| Festival Ado #5
| Histoiredelartedna